Tibet: La ville de Sciez provoque les foudres de la Chine

Le mairie de Sciez, Jean-Luc Bidal, au centre (photomontage Savoie.news).

Le maire de Sciez, Jean-Luc Bidal, à droite (photomontage Savoie.news).

L’association Objectif Tibet est basée depuis de nombreuses années dans la commune de Sciez-sur-Léman, et le drapeau tibétain flotte depuis longtemps devant l’hôtel de ville, entre drapeaux savoyard, européen et français.

Apprenant qu’une fête pour les 20 ans de l’association allait être organisée, avec un pavoisement spécial, « une délégation chinoise, consul et vice-consul en visite à Lyon a prétexté un rendez-vous dans le cadre du tourisme pour intimer au maire, Jean-Luc Bidal de ne pas hisser le drapeau tibétain, lui rappelant fermement que le Tibet n’était qu’une province chinoise, et que l’initiative pourrait être lourde de conséquences… », dévoilent nos confrères du Messager.

Diverses rumeurs, dont celle de l’éventuelle venue du Dalaï Lama, auraient attisé la colère des autorités chinoises.

Le maire, Jean-Luc Bidal, déclare encore au Messager: « Je ne suis pas homme à courber l’échineC’est hors de question ! Je suis attaché aux libertés, aucune n’est respectée là-bas et qu’en plus on vient me menacer ? Pour moi, ça veut dire que j’ai doublement raison de soutenir le peuple tibétain. Je pense que d’ici une année ou un peu plus, on tentera de faire venir à Sciez le Dalaï-lama avec le soutien du bureau du Tibet de Genève et d’associations concernées. J’ai de l’estime pour les Chinois, mais là, je pense que les officiels ont tort. »

Dans Le Dauphiné, le premier magistrat en rajoute une couche: le Tibet, « c’est un pays qui a été envahi, qui a été asservi et à Sciez, nous sommes très sourcilleux pour la démocratie et la libre expression ».

 

L’ASSOCIATION OBJECTIF TIBET

L’association Objeetctif Tibet a été créée en Janvier 1996 à Thonon-les-Bains, sans buts lucratifs, cette association s’est fixée plusieurs missions :

1 – Faire connaître le Tibet et la culture tibétaine par la création et la mise en oeuvre de manifestations, animations ou autres interventions publiques difffusants les divers aspects de la culture du Tibet en proposant des rencontres avec des communautés tibétaines voisines.

2 – Aide humanitaire par une aide financière ou matérielle aux nombreux tibétains réfugiés en Inde, au Népal, etc… en parrainant des enfants, des étudiants ou des personnes agées, en soutenant des projets ponctuels tels que chauffe-eau solaire, dispensaire, etc.

3 – Protection de prisonniers Obtenir la protection de prisonniers d’opinion tibétains
par des municipalités en vue de leur libération
Ainsi le jeune moine Phurbu Tashi, emprisonné en 1993 à l’age de 13 ans et parrainé par Thonon dès 1995 a été libéré en avril 1999. Depuis juin 1998, Evian parraine Nawang Jungney, 29 ans détenu depuis janvier 93 et depuis mars 2006, Sciez parraine Dargay Gyatso

4 – Défense des droits de l’homme et de l’environnement en agissant auprès des autorités concernées et en sensibilisant un large public par le biais de lettres, de communiqués de presse, de pétitions, manifestations, etc. en participant à des actions concertées avec d’autres groupes de Soutien au Tibet en France et dans le monde.

www.objectif-tibet.org

La Rédaction